Texte équivalent - Chapitre 7 - Programme de surveillance médicale - Normes et lignes directrices canadiennes sur la biosécurité (NLDCB) - première édition

Figure 7.1 : Exemple de carte de contact en cas d’urgence médicale

Cette figure illustre le recto et le verso d’une carte de contact en cas d’urgence médicale. Au recto de la carte figurent le nom du détenteur et la date d’émission de la carte; on y mentionne les matières infectieuses ou les toxines qui sont manipulées par la personne et on y précise si cette dernière travaille ou non avec des primates non humains. En outre, un énoncé est ainsi rédigé : « L’employé(e) de laboratoire doit avoir cette carte en sa possession et la remettre à un médecin s’il (ou si elle) présente des symptômes pouvant être associés à un agent pathogène utilisé dans le cadre de ses fonctions. (Voir verso). » Au verso de la carte sont indiqués le nom et l’adresse de l’installation où la personne travaille, ainsi que le nom et les numéros de téléphone au domicile et au travail de deux contacts en cas d’urgence. On y trouve également le court énoncé suivant : « L’employé(e) travaille dans un milieu où des microorganismes pathogènes sont présents. Veuillez communiquer avec les personnes ci dessous pour obtenir des renseignements sur les agents auxquels l’employé(e) a pu être exposé(e). »

Retourner vers la Figure 7-1